Une lettre symbolique, un rituel pour libérer les dépendances affectives.


Je reçois beaucoup de monde pour des soins énergétiques de Reiki.

Le premier soin est souvent celui qui nettoie les mémoires karmiques et transgénérationnelles.

Encore aujourd’hui, un soin énergétique a révélé la présence de 2 embryons présents pendant la gestation de la mère qui portait ma cliente d’âme. Je la nomme E.

En fait, sa mère avait procédé à un curetage. Mais, la vie en a décidé autrement.

E. a décidé de vivre et s’est accroché. Quelques mois après le curetage, la mère a réalisé qu’elle était enceinte. Et E. naissait plus tard.


Mais, ce n’est pas aussi simple. E. portait dans son énergie, la mémoire de ces deux embryons, en plus, j’ai ressenti, un garçon et une fille.

Cela a son importance car E. est toujours au milieu soit de ses parents, s’occupe de son neveu et de sa nièce.

Très intelligente, elle a rationalisé ses émotions et ne les exprime peu ou pas. Par contre, elle organise tout pour tout le monde. Le burn out l’a rattrapée.

Notre énergie porte les informations sur plusieurs générations et notre corps l’exprime. D’ailleurs, le sien lui a rappelé cette information avec un psoas très tendu, des douleurs vers un ovaire.

Au moment où je lui ai proposé de verbaliser et de leur dire au revoir, elle a fondu en larmes.

Pour aider son cerveau à lâcher prise, je lui parle de rédiger une lettre symbolique à chaque embryon.


La question traditionnelle ? qu’est ce que je vais lui écrire ?


Notre esprit, notre âme sait ce qu’elle a à écrire. Cette partie dans notre subconscient a les informations bien au-delà de notre mental.

Son corps portait cette mémoire, écrire cette lettre pose un acte dans la matière pour valider qu’elle n’a plus à traiter cette situation.

Notre cerveau qu’il écrive une lettre symbolique ou fasse la vaisselle. Tout est vrai pour lui.


Et cette lettre symbolique ritualise notre connexion entre nous et le divin, la source.

Quelque soit le nom, vous êtes dans l’invisible, la communication spirituelle.

Spirituel s’entend au sens du souffle de la vie.

Surtout, vous êtes dans votre nature, sans séparation avec vos ressources intérieures.

Un humain dans son ensemble, en lien avec tout le vivant.


Une fois écrite, cette lettre manuscrite a besoin d’être brûlée dans un lieu sacré dans la nature de préférence pour que les cendres retournent à la terre et soient nourries. Immédiatement après l’avoir écrite, sans relecture, sans transition et en toute confiance.

La confiance en soi démarre là, sans attente, dans l’accueil de ses ressentis.


En posant cet acte d’amour, Le rituel honore les défunts ou les âmes concernées, les amène dans la lumière, libère les relations de dépendance, les peurs, l’inverse de l’Amour.

Et après cette étape, vous êtes vigilants à tout ce qui vous entoure, vous arrive.

La simplicité de cet acte d’écriture surprend dans ses effets sur le corps, l’environnement.

La surprise est souvent au rendez vous. Ouvrez vos yeux avec le cœur.

Avec tout mon cœur,

Marie Ange

Poème